Russian “Grand Gala des Arts” in Monaco

grand gala des arts de Monaco

Russian “Grand Gala des Arts” in Monaco

Where: new terrace roof space of the Grimaldi Forum in Monaco, indigo Area (600m2 plus 200 m2 terrace)
When: 19 September 2015
What: an evening dedicated to art in all its forms.

We would love to have you join in as a partner in this special event, showcasing :

Literature with  Russian writer Elena Joly
She wrote the first book on Princess Grace in Russian,  for which Prince Albert has personally selected illustrative photos. Elena Joly has also collaborated in the book sponsored by Dimitry Rybolovlev, just released under the patronage the  the Monegasque government, which chronicles the history of relations between Russia and the Principality of Monaco.

Besides his literary activities, Elena Joly has organized numerous evenings dedicated to Russia and Russian figures: at Beaulieu Casino, the Villa Rothschild and Hotel Negresco in Nice on the french Riviera, where she showcased photographs by  Ida Ruchina, president of the Red Cross of Chukotka, and last year at  Cap Estel with Vladimir Menshov and Vera Alentova.

Sculpture: Andrew Ostashov

Fashion: Lucia Dyernovaia.

This young designer is the niece of Ida Ruchina, president of the Red Cross of Chukotka. Lucia Dyernovaia present her first collection.

Jewelery: product will be presented in showcases, and will also be worn by models at fashion Dyernovaia Lucy show.

Painting: The selected artist will present his works on easels.

Gastronomy: Champagne and gourmet products of the partners will be offered to 150 invited VIPs .

Russian media partner: Komsomolskaya Pravda and World News. Public TV

Media partners and press relations: TendanceTV and www.photomedianews.com

Partner organization and RP: GEO and Bouran Bouery

Sponsor packages

 Diamond Sponsor  Kit “Title Sponsor” “Grand Gala Arts company name” (20,000 euros)

– Visibility in the hall of the Grimaldi Forum (logos, posters, flyers or business cards , broadcasting a video of your products on tv screen).

-20 Invitations to the evening for your VIPs

– Your name and logo with large letters  “Grand Gala Arts company name” on the invitation sent by email to 5000 people.

– Description of your company  “Grand Gala Arts company name” in the press release (French, English, Russian) made available to the press and the public on http://photomedianews.com with a dedicated page the events “Grand Gala Arts company name” (French Version Russian English)  with your logo at the top and back links to your website.

– Press release and link to the page “Grand Gala Arts company name “sent via mail to 3000 journalist and opinion leaders.

– Monitoring press exposure

– Online evening’s video on www.tendancetv with copies available for download.

– Video online on the Facebook page TendanceTV

– Your logo and link on your site for one month throughout the pages of TendanceTV

***************

GOLD Sponsor package (15,000 euros)

– Visibility in the hall of the Grimaldi Forum (logos, posters, flyers or business cards , broadcasting a video of your products on tv screen).

-10 Invitations to the evening for your VIPs

– Your name and logo on the invitation, second after the title sponsor; sent by email to 5,000 people.

– Description of your company in the press release second after the title sponsor, (French, English, Russian) made available to the press and the public on http://photomedianews.com, with a page dedicated to events “Grand Gala Arts company name” (French Version Russian English) with your logo second after the logo and description of activity of the title sponsor and links to your website.

– Press release and link to the page “gala title sponsor of the arts” sent via mail to 3000 journalist and opinion leaders.

– Monitoring press exposure

– Online evening’s video on TendanceTV with copies available for download.

– Video online on the Facebook page of TendanceTV

– Your logo and link on your site for 15 days on all pages of TendanceTV

************

Silver Sponsor package (5000 euros)

– Visibility in the hall of the Grimaldi Forum (logos, posters, flyers or business cards , broadcasting a video of your products on tv screen).

– 6 invitations to the evening for your VIPs

– Your name and logo on the invitation, in 3rd position after the title sponsor and the gold sponsor; sent by email to 5,000 people.

– Description of your company in the press release in 3rd position after the title sponsor and the gold sponsor, (French, English, Russian) made available to the press and the public on http://photomedianews.com with a dedicated page the events “Grand Gala Arts company name” (French Version Russian English) with your logo in 3rd position after the logo and description of activity of the title sponsor and the gold sponsor and links to your website.

– Press release and link to the page “gala title sponsor of the arts” sent via mail to 3000 journalist and opinion leaders.

– Monitoring press fallout

– Online evening’s video on TendanceTV with copies available for download.

– Video online on the Facebook page TendanceTV

– Your logo and link on your site for one week throughout the pages of TendanceTV

Вечера на Лузурном берегу Grand Gala des Arts

grand gala des arts de Monaco

Contact: stephanie@tendancetv.com   elena.joly@wanadoo.fr   bouboubouery@yahoo.fr

Здравствуйте,

предлагаем  Вам участие в  Grand Gala des Arts. Это событие, по определению, объединяет несколько видов искусив.

Я представляю литературу. Скульптуру будет представлять  Андрей Остахов, моду- Люся Дерновая (ее тете Иде Ручиной – Красный Крест  Чукотки, я организовывала выставку в прошлом году в Негреско).
Посмотрите Елена Жоли на Гугле. Я написала и первую книгу о Принцессе Грейс на русском языке. Принц Альберт лично выбрал фото для книги. Только что вышел в Монако в рамках правительственного проекта альбом : “Россия- Монако 100 лет дружбы….”, написанный с моим участием.
Вечера на Лузурном берегу я устраивала не раз. В Казино Болье, на Вилле Ротшильда , в Негреско, в прошлом Году выставку фото Иде Ручиной ( см. Гугль), Бал Артистов в Кап Эстель с Владимиром Меньшовым и Верой Алентовой ( см Комсомольскую Правду, Nice – matin, Берег.
Сейчас договорилась на 19 сентября с Гримальди Форумом: новый зал и терраса на крыше!
Вы тоже могли бы представить Ваши работы.
 Мой российский медиа партнер- Комсомольская Правда и Мир Новостей.
Французских СМИ будет много: Nice – Matin, gazette de Monaco , Rusmonaco, Côte- magazine.
Стефани Буа будет снимать вечер и займется прессой ираспространением видео ( Tendance TV, RTL, Public TV)
Bouran Bouery, фирма GEO также примет участие в проекте , организации и RP.
Партнеры события будут иметь возможность поставить свое имя и лого на афишах, приглашениях, распространять свои брошюры, альбомы и т. д
Сказать Вступительное слово о своем творчестве.
Иметь фото в журналах и газетах.
Каждый партнер получит возможность иметь  фильм о вечере.
Мы рассчитываем на 100-150 приглашенных -монегаской, французской и русской элиты .
 Если проект Вас интересует , напишу более подробно.

 

Главный партнер мероприятия Grand Gala Des Arts  – “Бриллиантовый партнер” – (20 000 €) имеет возможность:

– Поставить свое имя, лого на афиши, печатные и интернет приглашения.

– Распространять свои брошюры и видео.

– Показать на телеэкранах свои видеоматерьялы.

– Дать описание своей фирмы, своих работ и свое лого на странице  http:/photomedianews.com на русском, французском, английском языках, посвященной Grand Gala Des Arts.

– Свое фото и информационный матерьял в пресс-релизах на трех языках.

– Видео вечера онлайн на Tendancetv.

– Лого и ссылку на свой сайт на всех страницах Tendancetv в течении месяца.

– Фото с организаторами в журналах и газетах.

– Интервью в журнале “Gazette de Monaco”.                                                                                         – интервью на Радио Шик Монако

– телезапись своего интервью

– пригласить 20 своих гостей-

– Пресс-релиз и ссылка на страницу с “титульным спонсором гала искусств”, отправленных по почте 3000 журналистов и лидеров общественного мнения.

– Мониторинг пресс осадки-

-Видео онлайн вечера на TendanceTV копии, доступных для скачивания.

*************

Золотой партнер (15 000€) имеет возможность:
– Поставить свое имя, лого на афиши, печатные и интернет приглашения. ( на второй позиции)

– Распространять свои брошюры и видео.

– Дать описание своей фирмы, своих работ и свое лого на странице  http:/photomedianews.com на русском, французском, английском языках, посвященный Grand Gala Des Arts.

– Свое фото и информационный матерьял в прессрелизах на 3-х языках.

– Видео вечера онлайн на Tendancetv.

– Лого и ссылку на свой сайт на всех страницах Tendancetv в течении 15 дней

– Фото с организаторами в журналах и газетах.

– интервью на радио Шик Монако

– пригласить 15 своих гостей.

– Пресс релиз и ссылка на страницу с “титульным спонсором гала искусств”, отправленных по почте 3000 журналистов и лидеров общественного мнения.

– Мониторинг пресс осадки-

-Видео онлайн вечера на TendanceTV копии, доступных для скачивания.

*************

Серебряный партнер ( 5000€)

– Поставить свое имя, лого на афиши, печатные и интернет приглашения. ( на третьей позиции)

– Распространять свои брошюры и видео.- Дать описание своей фирмы, своих работ и свое лого на странице  http:/photomedianews.com на русском, французском, английском языках, посвященный Grand Gala Des Arts.

– Свое фото и информационный матерьял в прессрелизах на 3-х языках.

– Видео вечера онлайн на Tendancetv.

– Лого и ссылку на свой сайт на всех страницах Tendancetv в течении  7 дней.

– Фото с организаторами в журналах и газетах.

– пригласить 6 своих гостей.

– Пресс-релиз и ссылка на страницу с “титульным спонсором гала искусств”, отправленных по почте 3000 журналистов и лидеров общественного мнения.

– Мониторинг пресс осадки-

-Видео онлайн вечера на TendanceTV копии, доступных для скачивания.

Réception Daniela Bentivoglio – Monaco – 25/11/2014

brought to you by

Logo Caretti grande.jpg

25/11/2014. Réception Daniela Bentivoglio – Monte Carlo Palace, 7 boulevard des Moulins- Présentation privée pour les membres de CREM

P1000421.jpg

Le 25 Novembre 2014, Daniela Bentivoglio invitait les membres du Club des Résidents Etrangers de Monaco (CREM)  à une réception privée. 

Daniela Bentivoglio a récemment rejoint CREM et c’est avec un immense plaisir qu’elle lançait cette invitation aux membres du Club des Résidents Etrangers à Monaco, pour un cocktail privé, afin de leur  présenter sa collection de bijoux d’art et de maroquinerie.

Daniela Bentivoglio crée des bijoux, des pièces de maroquinerie et de joaillerie uniques, pour les clients exclusifs, libérés des diktats de la mode.

“Ce sont des accessoires qui peuvent  être portés à tout moment de la journée” explique Daniela Bentivoglio . “Mon art et mon inspiration me viennent à la fois d’une passion pour le Beau, et d’un profond respect pour l’Humain:  j’observe les gens, je découvre leur psychologie complexe. Mon processus créatif ne répond pas aux demandes d’un marché liés à la saisonnalité, mais à un concept classique intemporel”.

Voilà donc le secret des bijoux et objets de maroquinerie de la Maison Daniela Bentivoglio : chacun est un véritable un portrait “haute couture”, dédié à une seule et unique femme.

BIJOUX Daniela Bentivoglio

Le goût et l’expérience de Daniela Bentivoglio , de  méticuleuses  recherches et  une sélection drastique des pierres rares, serties dans les métaux les plus prestigieux et innovants, créent de fascinantes combinaisons.

La production est confiée aux meilleurs orfèvres italiens,gardiens de la mémoire d’un passé riche et intemporel.

L’esprit de la maison Daniela Bentivoglio mêle avec subtilité classicisme et modernité dans un style inimitable.

MAROQUINERIE Daniela Bentivoglio

La collection de maroquinerie Daniela Bentivoglio avec  le même un caractère d’unicité, et se positionne au sommet du segment du luxe. La recherche des matériaux est liée à la grande histoire artisanale italienne. Cuir de qualité, riches étoffes et soie vénitienne enrichies d’or et de brocart d’argent, techniques anciennes mises en oeuvres sur des métiers à tisser du 18ème siècle : il faut tout cela pour donner vie à une gamme de sac-bijoux  doublés de satin de soie et cousu à la main, un à un.

Les sacs en crocodile  Daniela Bentivoglio sont tout aussi uniques et exclusifs. fabriqués par d’habiles maîtres artisans italiens, ils sont proposés dans des couleurs éclatantes: bleu saphir, vert émeraude et rouge rubis, ainsi que  dans des couleurs plus classiques :  noir, marron, beige et bleu marine. Légers, confortables et fonctionnels, ce sont les accessoires idéaux d’une femme élégante et dynamique.

P1000422.jpg

CREM : Club des Résidents Étrangers de Monaco

CREM (Club des Résidents Étrangers de Monaco) accueille tous les résidents, nouvellement installés ou déjà établis, étrangers ou Monégasques, qui souhaitent mieux s’intégrer, s’intéresser et participer à la vie sociale, économique, culturelle et sportive de la Principauté.

Créé par Mme Louisette Azzoaglio, CREM vous offre un accueil chaleureux, une écoute attentive, un programme d’informations et d’activités régulièrement mis à jour et des avantages exclusivement réservés à ses membres.

Louisette Azzoaglio

CREM répond aujourd’hui à une politique du Gouvernement pour l’accueil des étrangers s’y installant ou déjà installés. CREM répond également à un souhait : celui d’une implication plus importante dans la vie même de la Principauté, dont les résidents étrangers constituent un élément économique majeur.

CREM , grâce à SAS le Prince Albert II – qui soutient et croit en cette initiative – et à la générosité de Sir David et Sir Frederick Barclay, a pris vie  en plein cœur de la Principauté au Mirabeau ; 1 avenue Princesse Grace à Monaco, dans des locaux dessinés et construits par Patrice Pastor et signés Lady Green pour la décoration.

CREM est tout naturellement destiné à être le « home » des résidents – nouvellement installés ou déjà établis – qui pourront y trouver un accueil chaleureux, une écoute attentive et un programme d’information et d’activités destiné à leur faire mieux connaître la vie culturelle, sociale et économique de la Principauté.

http://www.club-residents-etrangers-monaco.com

Cantine 4 Valli  a voulu s’associer à cet évènement et présentait ce soir là sa cuvée ll Poggiarello de  Ferrari & Perini 

marchio 4 valli copie.jpg

Ferrari & Perini

L’histoire de la cave Il Poggiarello commence en 1882 lorsque le grand-père Perini,  jeune agriculteur et vigneron du Val D`Arda, rencontre  le grand-père Ferrari, Achille Ferrari, experts  charpentier. Aujourd’hui, l’entreprise est dirigée par leurs arrières-petits-enfants, qui, avec un grand professionnalisme cultivent 19 hectares de vignes. La production annuelle est d’environ 50.000 bouteilles.

La société 4Quatro Valli a été fondée en 1952.  L’entreprise est située dans une zone très adapté à une viticulture de qualité et a su développer des vins dont la  fraîcheur et la vivacité caractérisent  typiquement les vins des “Colli Piacentini”, les Collines de Piacenza.

ll Poggiarello et son histoire

Poggiarello logo nuovo copie.jpg

Tout commence avec un agriculteur pour faire du vin et un charpentier pour faire des tonneaux … depuis, des générations on continué à trouver des réponses aux défis que s’est lancé cette famille de viticulteurs. “Depuis 1982, nous avons planté 13 hectares de vignes intégrant les variétés typiques de collines de Plaisance avec des variété plus “internationale”. Sur la propriété on peut découvrir ,sur réservation, une petite ferme où déguster les vins, viandes et fromages de la région de Piacenza. Le corps principal de l’édifice abrite la taverne et la cave. L’ancien porche donne sur un jardin frais et sur une terrasse d’où l’on découvre un panorama à couper le souffle avec vue sur Piacenza et les châteaux qui entourent la plaine de Statto”.

Les 13 hectares de vignes qui entourent la propriété sont divisés en parcelles (perticati). En fonction de la qualité des sols et de leur  exposition, sur chacune de ces parcelles sont cultivés  des vignes adaptées à ces caractéristiques . Chaque “perticato” porte un nom spécifique, lié à son histoire et à la tradition.  Les vendanges, strictement manuelles, permettent une cueillette sélective et  limitée de grande qualité. Le vieillissement en tonneaux de bois produit année après année, un vin qui a su séduire  gourmets et gourmands.

www.cantine4valli.it/

organisation Archi Chic

 

Logo_Archichic_def.jpg

Et si la grande récession que nous traversons permettait à l’Europe de se construire?


 

compte rendu conférence de Michel Pébereau Président dhonneur BNP Paribas

Le Jeudi 21 février 2013 la MONACO MEDITERRANEE FOUNDATION  organisait Sous le Haut Patronage de SAS Le Prince Albert II une passionnante conférence de Monsieur Michel Pébereau, Président  d’Honneur de BNP PARIBAS, Membre de l’Institut de France sur ce thème d’une actualité brûlante: « La crise des dettes souveraines dans la zone euro»

 Compte rendu par Michelle Allardi

NDLR Michel Pébereau, ancien haut-fonctionnaire français ,  Inspecteur général des finances, conduit la privatisation de la BNP dont il devient le PDG en 1993, puis sa fusion avec la banque d’affaires Paribas en 2000 pour former BNP Paribas qu’il dirige jusqu’en 2003 et dont il est le président du conseil d’administration depuis cette date. Il quitter la présidence de BNP Paribas le 1er  décembre 2011. Parallèlement à son activité de banquier, il enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris en tant que maître de conférences de 1968 à 1980, puis en tant que professeur de 1980 à 2000. Il est président du conseil de direction de l’établissement. Il  a été considéré comme le conseiller le plus influent auprès du président Nicolas Sarkozy quant à la politique financière.En 2009, il est de nouveau élu « Financier de l’Année » avec Baudouin Prot. Michel Pébereau a par ailleurs été élevé à la dignité de grand officier de la Légion d’honneur en 2008

Lors de cette conférence, organisée par la MONACO MEDITERRANEE FOUNDATION, il a partagé son analyse de la crise de la dette souveraine dans la zone euro et les risque de défaillance d’états, qui  fragilisent les économies, dans le sillage de la crise financière de 2007-2010 .

« Lors de la création de l’euro,  » explique t il  » on s’est trouvé confronté à plusieurs lacunes. – La libre circulation des travailleurs n’offrait pas la possibilité de donner une réponse
différenciée en fonction des pays, cela de plus dans une zone monétaire non optimale.

– On avait prévu et pensé qu’on n’aurait pas à être confronté à des problèmes de dette souveraine, puisque chaque état devait appliquer les règles de bonne gestion des déficit public, soit au maximum 3% du pib et 60% du PNB. On savait que si ces règles n’étaient pas respectées, on entrait en zone de risque, les états n’étant alors plus capables de rembourser leurs dettes, ce qui entraînerait une fragilisation de la monnaie commune.

Hélas! Les bonnes règles de gestion ont vite été oubliées. Et on a laissé rentrer dans l’Europe des pays qui ne correspondaient pas aux critères établis, comme l’Italie et la Belgique, en leur disant qu’ils devraient de s’améliorer au fil du temps. Idem ensuite pour la Grèce. Quand finalement le Chancellier Allemand Gerhard Schroeder et Jacques Chirac en octobre 2002, s’accordent pour faire respecter le Pacte de stabilité et de croissance avec une certaine  » flexibilité « , en fonction de la conjoncture internationale, ils admettent implicitement qu’il est donc possible ne pas tenir compte de ces règles budgétaires; malgré les  résistances des pays et des organismes concernés, tout le monde a oublié qu’elles étaient le socle de la solidité de l’euro.

De même quand en Juin 2012 le Groupe des 20 ( NDLR le G20 a été créé en 1999, après la succession de crises financières dans les années 1990 et représente 85 % du commerce mondial, les deux tiers de la population mondiale) déclare que les états membres peuvent augmenter la demande publique, cela a eu pour conséquences…  d’augmenter la dette publique. Cette décision est prise officiellement pour éviter la dépression. Mais il l faut bien dire aussi que depuis 81 pour ce qui est de l’administration et depuis 75 pour l’Etat, le déficit est chronique en France.

Ainsi lors de la 2 éme crise, la demande publique s’était substituée à la demande privée.

On va voir que la 3e me crise économique, celle de la grande récession que nous traversons aujourd’hui, à contrario, a permis à l’Europe de se construire.

Le cas de la Grèce et la crise de confiance

Il est vrai que d’habitude, les investisseurs pensent que les gens à qui ils ont prêté de l’argent vont les rembourser, et qu’ils vont pouvoir  » « récupérer leurs billes ». Les maladresses autour du cas grec son épouvantables. En 2010 en plus de ce non respect des règles de bases de bonne gestion des déficit public ( au maximum 3% du pib et 60% du PNB ) , le gouvernement grec déclare que les comptes du gouvernement précédent sont faux. Cela a bien entendu engendré une grave crise de confiance.
Les investisseurs se sont retrouvés dans le flou. En Grèce le peuple a refusé les plans d’austérité et on en est arrivé à se demander si ce pays resterait dans l’Europe. La France et l’Allemagne suggèrent alors un effort aux investisseurs et leur proposent d’abandonner une partie de leurs créances. Finalement l’Europe décide qu’on abandonnera 50 % du nominal de la dette et 70% cent réel au profit de la Grèce: cela fait désordre!

Le scénario qui suit est connu: la crise fait tâche d’huile et s’étend à l’Espagne, à l’Irlande, au Portugal et à l’Italie où l’ on découvre aussi de graves problèmes et où Berlusconi refuse le plan de rigueur .

Cette crise de confiance entraîne un grave risque de déstabilisation qui pourrait gangrener tout le système: Il est vrai que d’habitude, les investisseurs pensent que les gens à qui ils ont prêté de l’argent vont les rembourser. De plus le contexte est difficile: la zone euros a des ennemis qui se réjouissent de ses déboires. Elle est fragilisée car elle n’est pas par définition une zone monétaire optimale.

NDLR: la zone Euro, une zone monétaire non optimale: les pays membres ne sont pas tous intégrés économiquement ; leurs économies risquent de réagir pas trop différemment aux chocs économiques ; il n’existe pas vraiment des mécanismes aptes à remédier aux divergences existantes ou pouvant apparaître.)

Ensuite l’euro est, après le dollar, la 2 ème monnaie de réserve, ce qui crée des jalousies chez nos adversaires. De plus Wall Street, Reuters, Bloomberg et les agences de notation sont plutôt hostiles à l’euro. Le climat est donc difficile pour notre monnaie.

Aujourd’hui, la crise n’est pas pas terminée;  elle peut se ranimer si la Grèce, Chypre ou d’autre pays n’atteignent pas les objectifs fixés… pourtant cette crise a un bon côté car à contrario elle a permis de faire avancer la construction de l’Europe. En effet, le 10 mai 2010 les ministres des Finances des Vingt-Sept ont annoncé la mise en place d’un « Fonds européen de stabilité financière » (FESF), de l’ordre de 750 milliards d’euros, pour financer d’éventuels autres sauvetages afin d’éviter que la crise grecque ne s’étende à l’Espagne, au Portugal, voire à l’Italie.

NDLR: Ce « Fonds européen de stabilité financière » (FESF),vise à permettre aux États membres de l’Union européenne d’être solidaires les uns des autres tout en restant compétitifs dans l’économie mondiale, considérés par certains comme des instruments essentiels de la solidarité entre les États membres, les Fonds structurels sont décriés par d’autres, qui estiment qu’il s’agit d’une perte de milliards d’euros. Dans le contexte de la crise de la dette dans la zone euro, plusieurs pays (comme la France ou l’Allemagne) proposent de suspendre les Fonds structurels aux pays de la zone euro qui ne réduisent pas leurs déficits. Il s’agirait donc de rendre conditionnelle la distribution de ces Fonds. Au sein des institutions européennes, le débat est toujours en vigueur pour décider de l’attitude à adopter : faut-il cesser de distribuer les Fonds pour sanctionner les pays qui ne réduisent pas leur déficit, ou au contraire maintenir les Fonds afin de les aider à faire face à ce problème ?).

Depuis cette date, la mise ne place de ce FESF apporte enfin une stabilité financière malgré refus de base des allemands pour régler les cas du Portugal et de l’Irlande . Lors de l’été 2011, c’est la crise aux USA, qui sont dégradés par Standard and Poor’s. L’Europe cherche un mécanisme pérenne. Le jeudi 21 juillet 2011, les Européenset le FMI ont adopté les grandes lignes d’un second plan de sauvetage.

Malgré une mauvaise presse,  fin octobre 2011, 17 pays d’Europe avaient approuvé ce mécanisme et après d’âpres négociations, liées notamment à la volonté exprimée lors d’un vote au Bundestag de la quasi-totalité des partis allemands delimiter les garanties allemandes aux pays en crise et de ne pas «faire payer » uniquement les contribuables, mais également les banques, un accord est trouvé le 27 octobre au matin. Il prévoit : un
abandon par les banques privées de 50 % de la dette publique qu’elles détiennent sur la Grèce (la BCE et le FMI ne sont pas concernés).

NDLR: Cet accord a été particulièrement difficile à atteindre du fait de la résistance des banques. Les banques des pays défaillants doivent être recapitalisées pour un montant de 106 milliards d’euros (30 milliards pour la Grèce, 26,1 milliard pour l’Espagne, 14,7 milliards pour l’Italie, 8,8 milliards pour la France et 5,1 milliards pour l’Allemagne). La recapitalisation sera faite soit par appel à l’épargne, soit par les États, soit, en dernier ressort, par le FESF ; le FESF n’est pas autorisé à devenir une banque mais un effet de levier va être recherché par « un rehaussement de crédit pour de nouvelles émissions par les États membres » et/ou en faisant appel de façon complémentaire à des investisseurs privés ou souverains, en coopération avec le FMI.

La Grèce accepte le plan d’austérité. Personne ne quitte la zone euro … L’Europe fait donc du bon travail et renforce son unité .

NDLR: ÉVOLUTION DU RÔLE DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE : Le 10 mai 2010 la BCE décide de permettre aux banques centrales de la zone d’acheter de la dette publique et de la dette privée sur les marchés secondaires. En décembre 2010, la BCE qui a acheté pour 72 milliards d’obligations d’État demande une augmentation de capital. Le 16 décembre, le Conseil des gouverneurs décide d’augmenter de 5 milliards d’Euro le capital de la BCE pour le porter à 10,76 milliards en plusieurs étapes s’étalant jusqu’à la fin de l’année 2012

La BCE , indépendante depuis 2007, a donc décidé dés le début crise financière, d’inonder le marché de liquidité. Comme cela se fait aux USA depuis l’arrivée Greenspan. En Europe c’était jusque là extravagant de prêter à toutes les banques qui le demandaient. La BCE décide d’intervenir sur les marchés grecs et portugais et irlandais. Puis plus récemment elle décide d’aider les états qui font preuve de bonne volonté.

NLDR: L’objectif principal de la réglementation UEM est de compléter le marché unique européen par une monnaie unique et une grande stabilité des prix. L’Union Economique et Monétaire (Union européenne) ne peut pas prendre de décisions contraignantes. Son pouvoir est insuffisant. Si elle peut étudier les budgets des états, et renforcer la coordination des équipes économiques, elle ne peut pas prendre dedécisions contraignantes. Contrairement à l’UEM, l’UE a, dans ces domaines, un rôle de coordination mais peut aussi prendre des décisions contraignantes. L’influence de la Commission européenne et du Parlement européen est donc plus importante en matière d’emploi, marché unique, etc. que dans le contexte de l’UEM.

Est il possible d’envisager la faillite d’Etats ? Aujourd’hui l’Europe cherche à pérenniser les mécanisme de stabilité financière mis en place et à créer une union bancaire Face à la crise, comment raisonne votre gestionnaire? Il gère votre argent et il a le devoir d’information, de conseil et de diligence, naturellement. Dans cette situation critique, il va vérifier que la confiance est rétablie et que les marchés sont rassurés sur la pérennité de la zone euro, la maîtrise la dette publique… par exemple, en Italie le taux d’emprunt a baissé récemment, ce qui est plutôt bon signe!

NDLR au 10/ 01 2013, Les taux d’emprunt se sont légèrement tendus sur le marché obligataire en zone euro, à l’exception de ceux de l’Italie. Le taux à 10 ans de l’Espagne progressait à 5,025% (contre 5,018% mardi à la clôture) sur le marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise. En revanche, le taux de l’Italie baissait à 4,181% (contre 4,217%), alors que l’emprunt syndiqué de 6 milliards d’euros à échéance 2028 lancé mardi par le pays a suscité une forte demande, notamment parmi les investisseurs étrangers. Sur leur lancée de la fin 2012, les taux des pays fragiles ont connu en tout début d’année une large détente, au moment où les investisseurs profitaient d’un environnement plus favorable en zone euro, en particulier grâce aux promesses d’action de la Banque centrale européenne (BCE). Ces taux ont toutefois tendance à peu évoluer, voir à se tendre un peu, comme celui de l’Espagne qui est repassé récemment au-dessus des 5%, en l’absence de nouvelles majeures.

Pour éviter une nouvelle poussée de fièvre il faut que les états reviennent a une gestion convenable et arrêtent de vivre à crédit et au dessus de leurs moyens. Le risque aujourd’hui c’est que les marchés arrêtent de prêter aux états qui financent avec leurs emprunts le remboursement des médicaments par la sécurité sociale, ou la retraite par répartition. Il faut aussi continuer à construire l’Europe en sécurisant les acquis. On est à l’aube de la souveraineté partagée élargie, d’un véritable fédéralisme. Afin de pouvoir opérer des transferts de ressource intra-européens, il faut achever le grand marché européen des biens, des services et des capitaux. On n’a que 20 ans de retard ( ndlr depuis qu »en 1993, le marché intérieur a été réalisé autour des « quatre libertés » : libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux).  La question qui se pose aujourd’hui c’est des voir ce que veulent les états et entre autres ceux qui ne font pas partie de la zone euros… La plupart veulent y rentrer d’autres pas. .. qu’en sera t il de l »harmonisation des politiques fiscales et sociales? Les questions restent posées.

NDLR La zone euro regroupe les pays de l’Union européenne qui ont adopté l’euro (EUR, EUR) comme monnaie unique. Dix-sept pays de l’Union européenne, représentant près de 322 millions d’habitants en font partie au 1er janvier 2011. Plusieurs États membres n’ont pas encore adopté l’euro, soit parce qu’ils ne répondent pas encore aux critères d’adhésion, soit parce qu’ils ne le souhaitent pas. Parmi les derniers adhérents à l’UE, la plupart espèrent rejoindre la zone euro rapidement, quoique la crise économique a remis en cause cet empressement. La Lituanie, recalée en 2007 pour un excès d’inflation de 0,1 %, évoque une adhésion éventuelle en 2014 bien que la présidente lituanienne Dalia Grybauskaitė ait déclaré que cette date était irréaliste. La Lettonie est le seul pays qui s’est fixé une date butoir, elle souhaite intégrer cet espace en janvier 2014. La Bulgarie n’a pas communiqué de date butoir ou éventuelle quant à son adhésion à la zone euro. La République tchèque n’a pas communiqué de date butoir ou éventuelle quant à son adhésion à la zone euro. La Hongrie espère rejoindre la zone euro au plus tôt en 2020. La Roumanie espère rejoindre la zone euro au plus tôt en 2018. La Pologne n’a pas communiqué de date butoir ou éventuelle quant à son adhésion à la zone euro. La Suède a refusé l’adoption de l’euro par référendum en septembre 2003 et le débat n’a jamais été rouvert depuis. Elle ne possède cependant pas de dérogation comme le Danemark ou le Royaume-Uni. Le Danemark, qui avait voté non au traité de Maastricht avant d’obtenir quatre dérogations dont l’une sur la monnaie unique, a refusé l’euro par référendum en septembre 2000. Aucun nouveau référendum n’a été fixé à ce jour. Le Royaume-Uni possède une dérogation permanente qui lui permet de ne pas adhérer à la zone euro. Pour l’heure, le pays n’envisage pas de se lancer dans une démarche d’adhésion.

Question dans le public  : Pourrait on imaginer la faillite d’un Etat? Et si oui comment devrait réagir mon gestionnaire dans un tel cas pour éviter des  » dommages collatéraux » et la ruine des investisseurs dont il gère les compte? comment devrait il me conseiller?

 Réponse : Comment raisonne votre gestionnaire? Il gère votre argent… il a le devoir de pas le dilapider . Aujourd’hui nombreux sont dans le doute en ce qui concerne la conduite à tenir pour certains états… plus le taux d’intérêt augmente, plus il est difficile au pays de rembourser . Pour que les gestionnaires puissent de nouveaux retrouver confiance en ces pays, il faut qu’ils puissent penser qu’en prêtant aux états on est dans la sécurité. Votre gestionnaire va donc surtout se protéger lui même de faillites possibles.

Question: Mais moi, qui me protège? Vous n’avez pas répondu à ma question. Mon gestionnaire a t il un devoir de conseil?
Réponse: Il faut que des sanctions existent, applicables aux états qui dérapent. Oui, un état pourrait faire faillite. Avec la Grèce, les investisseurs privés ont abandonné beaucoup. C’est ainsi qu’on a évite la faillite. Les 2tats membres de l’union européenne  ont décidé qu’aucun autre état ne devait se retrouver dans cette situation. Mais pourtant Il existe des probabilités aujourd’hui de voir de nouveaux pays sombrer. Les clients des banques doivent le savoir: rentabilité élevée = prise de risque probable.

Question: oui mais qu’en est il du devoir de conseil de mon gestionnaire? ??

Rires dans la salle …

 

Protected: Francesco Mitrano, président du Monte-Carlo Polo Club, annonce le Premier tournoi de polo sur les collines de Beausoleil du 1er au 4 août 2013 pour le ” sport des rois “

This content is password protected. To view it please enter your password below: